La Présidence de la République se méfierait-elle des photocopieurs d’origine américaine ? Hasard de l’actualité, alors qu’on apprend que la France était tout particulièrement visée par Prism, le programme d’écoute américain, la Présidence de la République vient d’annoncer qu’elle comptait renouveler ses copieurs multifonctions avec du matériel Konica Minolta. Un choix peut-être pas si anodin lorsqu’on sait que les disques durs des copieurs sont des cibles particulièrement tentantes pour les cyberespions. Le personnel de l’Elysée utilisera ce matériel japonais pour les quatre ans à venir.