INOP’S vient de publier son premier baromètre visant à identifier les problèmes que rencontrent régulièrement les entreprises prestataires de service dans le secteur du numérique (SSII, appelées désormais ESN). Trois cents entreprises françaises ciblant les grands comptes, publics comme privés, ont ainsi été interrogées.

Il en ressort que la principale difficulté rencontrée par les entrepreneurs réside dans l’accès aux marchés, la politique d’achat étant un problème pour 38 % d’entre eux.

« Les meilleures expertises se trouvent dans nos PME. Pourtant, les grandes entreprises s’adressent majoritairement aux grandes SSII généralistespour répondre à leurs besoins », déplore Laurent Lévy, président d’INOP’S.

Le recrutement et l’investissement, deux casse-tête

Vient ensuite la problématique des recrutements de profils très recherchés, pour 27 % des personnes interrogées. Selon les entrepreneurs, 88 % des problèmes de prix viennent de la baisse générale impulsée par les grandes SSII et leur quasi-monopole.

Les retards de paiement, apparemment très fréquents, empêchent aussi de disposer d’une trésorerie permettant d’investir dans l’innovation. Elles sont ainsi 60 % à mettre à disposition moins de 5 % de leur chiffre d’affaires pour innover… Et 58 % des entrepreneurs voudraient investir mais ne le peuvent pas, bloqués par des marges trop étroites.