Dans une société où l’image et la réputation sont cruciales, l’utilisation des réseaux sociaux est devenue un véritable atout pour trouver un emploi, construire sa personnalité et développer son réseau professionnel. Comment chacun d’entre nous peut-il devenir une marque sur un marché hyper concurrentiel ?

Lorsque l’on pense « personal branding », l’on pense aussi « réseaux sociaux ». Qu’ils soient professionnels, spécialisés ou généralistes, ils permettent une diffusion rapide de l’information auprès de nombreux contacts et facilitent la promotion d’un individu.

Une nouvelle façon de communiquer et de diffuser l’information. Le nombre de réseaux sociaux utilisés par les internautes a augmenté de plus de 50 % en un an : 32 % de l’ensemble des internautes utilisent 4 réseaux ou plus (Source : Journal du Net).

Aujourd’hui, c’est dans cette logique qu’il est important d’intégrer ces nouveaux canaux de diffusion pour gérer son image à bon escient, sans oublier les contacts du quotidien et continuer à en capter tout leur intérêt. Ainsi, il faut savoir être en phase avec une société ultra connectée, en maîtrisant ses réseaux en ligne et ses contacts « réels ».

Adopter une stratégie méthodologique est la première démarche pour être efficace dans le « personal branding ». Se poser les bonnes questions est aussi la première étape du succès : quels messages, pour quels objectifs, quelles cibles, quels secteurs ?

Le « personal branding » consiste à entretenir et impulser son identité numérique sur les réseaux sociaux de façon à améliorer ses chances d’être repéré par d’éventuels recruteurs, influenceurs ou chasseurs de têtes. C’est un véritable atout pour aller à la rencontre de nouvelles personnes, trouver un emploi, impulser son image et devenir un référent dans son secteur.

Le chômage au cœur de notre actualité impacte toutes les familles. Alors sur ce marché très concurrentiel, se mettre en scène devient une nécessité : la demande est plus importante que l’offre. En décembre, le nombre d’inscrits à Pôle Emploi s’est établi à 3 132 900  millions de personnes en métropole (Source : Pôle Emploi catégorie A).

Dans le contexte de crise actuelle, trouver un emploi devient un parcours du combattant. Il est donc important de s’armer et de communiquer sur soi-même et sa carrière comme s’il s’agissait d’une marque, d’un produit ou d’une entreprise pour créer l’attention et se faire repérer comme un candidat original.

La présence en ligne est un atout crucial pour se faire connaitre et faire de nouvelles connaissances. Si vous êtes à la recherche d’un stage ou d’un emploi, vous devez avoir un CV à jour en ligne. Votre image sur le web est importante et doit être maîtrisée.

Être présentable fait partie des atouts majeurs d’une embauche. Eh oui, c’est loin d’être anecdotique dans un pays comme la France qui compte des millions de chômeurs. Trouver du travail c’est aussi une question de confiance en soi, et effectivement le Pôle Emploi l’avait compris en proposant à certaines femmes à la recherche d’un emploi, une séance pour retrouver confiance en elles, des sessions de coaching pour se maquiller et s’habiller. De même, certaines associations mettent à disposition des vêtements de couturier pour des entretiens.

Il n’y a pas de doute : communiquer sur soi devient un enjeu majeur pour s’imposer sur le marché du travail et il est devenu impératif de se présenter comme un produit marketing séduisant sur le web comme aux entretiens : savoir raconter une belle histoire sur sa personne, de la même manière qu’on le ferait pour un produit, lors d’un lancement.
Les réseaux sociaux sont les nouveaux outils de communication qui permettent de gagner du temps et de tisser des liens à la vitesse de l’éclair et susciter un succès immédiat.

Quelle démarche adopter ? Se mettre à disposition de son réseau, échanger, partager du contenu intelligent, donner des conseils, ne pas compter son temps pour construire sa notoriété afin de ne pas rester dans l’ombre et être toujours compétitif.

Comment provoquer l’intérêt de son interlocuteur ? Il est nécessaire d’éveiller sa curiosité et construire les bases d’une discussion, en un court instant ? Radicale, rapide et efficace, une technique de communication permet, dans un temps très limité, de se concentrer sur l’essentiel. En 2 minutes tout au plus. Les Anglo-saxons le nomment « le pitch ». L’idée est donc de pouvoir se vendre, défendre un concept, un produit, en 5 ou 6 phrases, avec un maximum de punch et d’impact.

Certains n’hésitent plus et se lancent… Il faut s’appuyer sur sa singularité ! Les candidats doivent donc apprendre à gérer les réseaux sociaux (LinkedIn, Twitter…), sans délaisser les rencontres physiques. Il ne faut pas survaloriser le web, car les rencontres que l’on fait en se déplaçant sont aussi déterminantes. Il faut équilibrer le virtuel et le réel.
Le réseau se construit à tout âge. Il suffit de rester ouvert aux situations et surtout à l’écoute des autres, curieux et savoir l’entretenir au quotidien.

Les conseils pratiques. LinkedIn est le plus populaire des réseaux sociaux dédiés aux professionnels avec 187 millions de personnes inscrites en 2012. Mais quels sont les usages et les profils de ses utilisateurs ?
– 65 % de contacts masculins.
– 81 % d’entre eux font partie d’au moins un groupe.
– Il y a plus d’un million de groupes sur LinkedIn.
– 61 % des utilisateurs préfèrent l’offre gratuite.
– 42 % des utilisateurs mettent régulièrement à jour leur profil.
– 90 % des membres estiment que LinkedIn est utile pour leur carrière ou leur business.
– 82 % des utilisateurs savent qu’il y a des publicités sur LinkedIn, et 60 % d’entre eux ont déjà cliqué sur l’une d’entre elles.
– 41 % l’utilisent pour du marketing, 70 % pour trouver un emploi et 80 % pour recruter.
– 4 % des membres ont moins de 18 ans, et 9 % d’entre eux ont entre 18 et 24 ans, plus de 25 % des membres ont entre 35 et 44 ans.
– Les membres de LinkedIn sont, en moyenne, plus diplômés que les utilisateurs d’autres réseaux sociaux : seuls 21 % n’ont pas effectué d’études supérieures.

LinkedIn, par exemple, a lancé une grande campagne européenne le 18 novembre dernier, intitulée « Brand You », cette campagne vise les professionnels qui souhaitent mettre en avant leur « marque personnelle ». Le réseau social professionnel propose deux outils pour mieux développer sa marque : un groupe LinkedIn, qui permet d’échanger avec des experts en marketing, et un test ludique en ligne, qui permet d’évaluer son attractivité sur la plateforme.

La nature de Twitter est de déclencher une communication instantanée ou un débat en 140 caractères. Plus on « tweet » du contenu, on cite, on « retweete », meilleure sera notre visibilité. Il y a une limite tout de même ! Selon diverses études, environ un « follow » sur deux est consécutif. Être présent sur Twitter est une évidence, mais il faut l’utiliser intelligemment. Au total, deux tiers des dirigeants mondiaux sont présents sur Twitter (Source Twittus Politicus). Ça donne à réfléchir ! À votre tour de vous lancer dans cette aventure des réseaux sociaux

Marie-Laure Laville, directrice générale de Lewis PR

Marie-Laure Laville, directrice générale de Lewis PR