Ericsson a publié un chiffre d’affaires en léger recul de 1 % sur un an. Celui-ci s’élève désormais à 54,8 milliards de couronnes suédoises, soit un peu moins de 6 Md€.

Ce bilan se révèle toutefois bien supérieur aux attentes du marché, qui tablait sur 52 milliards de couronnes – les ventes avaient chuté de 7 % au premier trimestre.

Dans la branche réseaux, qui représente plus de la moitié du chiffre d’affaires, les ventes ont progressé de 5 % sur un an, notamment grâce à la 4G.

Ericsson a par ailleurs réalisé un bénéfice d’exploitation de 4 milliards de couronnes, soit un peu plus de 430 M€, ce qui est près du double que l’an dernier sur la même période.

Ces résultats ont dopé le cours en Bourse de la société à Stockholm, où le titre a repris des couleurs.