Le classement de noms de domaine par extension, de septembre 2012, est marqué par les cinq millions du .nl. Retrouvez également les fortes croissances du .cn chinois ou du .ru russe.

L’extension néerlandaise n’en finit plus d’impressionner. Cet été, le registre SIDN a annoncé plus de cinq millions de domaines enregistrés en .nl. Aux Pays-Bas, 21 % des ménages possèdent un nom de domaine. La cinquante-neuvième population mondiale (16,7 millions d’habitants en 2012) est le troisième code pays le plus répandu au monde, derrière le .de allemand et le .co.uk britannique.

Quel est le secret de la réussite néerlandaise ? C’est  simple :

• 1 800 bureaux d’enregistrement accrédités (« registrars ») pour vendre des noms de domaine en .nl ouverts à tous ;

• 83 % des sociétés immatriculées aux Pays-Bas ont un site internet (58 % en France) ;

• Le .nl identifie clairement que les entreprises sont néerlandaises ou actives aux Pays-Bas ;

• Les particuliers comprennent l’intérêt d’avoir leur propre nom de domaine pour leur site internet, mais aussi leur boîte mail, évitant les risques de changement de fournisseur d’accès ;

• Par ailleurs, un million de références néerlandaises sont sécurisées via DNSSEC.

.info et .net en baisse, mais .pro et .xxx en hausse

Dans le reste du classement, le .cn chinois réintègre le top 10. Il gagne deux places pour se situer au neuvième rang. Une position que la Chine risque de dépasser rapidement, suite à la réouverture à tous des conditions d’enregistrement dans son extension pays. Paradoxalement, la croissance du géant asiatique (+ 17 %) fait perdre une place au .ru russe, qui dépasse pourtant les quatre millions d’enregistrements ce mois-ci.

Plusieurs extensions majeures perdent des noms de domaine. Le .net toussote (- 0,9 %) et repasse sous la barre des quinze millions. Le .info tousse gras, en perdant presque 500 000 références (- 5 %). Le .asia repasse, lui, sous les 200 000 en gestion. A contrario, les génériques .pro (+ 8,45 %) et .xxx (+ 3,06 %) sont en bonne forme.

En France, le .fr progresse de 1,79 % et se rapproche des 2,5 millions. Dans son édition remaniée de l’Observatoire du marché des noms de domaine, qui devient mensuel, l’Afnic annonce une croissance annuelle de 17 % du .fr entre 2011 et 2012. En France, 34 % des noms enregistrés, en juillet 2012, utiliseraient l’extension .fr, contre 45 % pour le .com, toujours en tête.

Jean-François Poussard

Jean-François Poussard