Après le programme Idees en 2005, puis BizSpark en 2008, Microsoft annonce Microsoft Ventures. Avec ce nouveau programme d’accompagnement aux start up, qui s’inscrit dans la continuité des précédents, l’éditeur américain entend donner une meilleure visibilité à ses différents dispositifs de soutien aux jeunes entreprises innovantes. Microsoft Ventures comprend trois volets. Le premier met à disposition de l’entrepreneur une communauté d’experts (coaches, partenaires) qui l’aideront à transformer une bonne idée en business et le conseilleront, via BizSpark, sur les technologies Microsoft les mieux adaptées à son besoin.

Le second volet – Microsoft Ventures Accelerator – se destine à accélérer le développement de l’innovation par une immersion de trois à six mois dans un espace de travail dédié, comme Spark, celui inauguré à Paris au printemps. Après Paris, Seattle, Tel Aviv, Pékin et Bangalore, trois autres centres vont d’ailleurs être créés à Berlin, Moscou et Rio. Le troisième volet est financier. Microsoft Ventures va renforcer Big Fund, le fonds d’amorçage que l’éditeur avait lancé en 2012. Ce faisant, Microsoft pourra prendre des participations dans un plus grand nombre de start up, mais à une condition, que celles-ci puissent démontrer au moins une référence probante chez un premier client.