Adoption du freemium, connexion à Salesforce, déclinaison pour iPad… voilà en substance les principales nouveautés du logiciel analytique made in Microsoft, Power BI. L’éditeur fait évoluer son service d’analyse de données dans le cloud disponible en Software-as-a-Service (SaaS), un an après l’avoir ouvert aux utilisateurs d’Office 365.

Dans une préversion publiée le 28 janvier, la solution adopte des connecteurs, des tableaux de bord et des rapports préconstruits pour exploiter plusieurs sources dans le CRM (Salesforce), le marketing (Marketo), l’e-mailing (SendGrid) ou encore le support bureau (Zendesk).

Power BI se complète, en outre, d’un outil (Designer) permettant aux analystes de modéliser leurs données de façon à les visualiser pour en publier ensuite le résultat auprès des collaborateurs.

A noter que Microsoft abaisse le tarif de 75 % (10 $ par mois), avant une version gratuite prévue pour le second semestre.