Microsoft annonce la disponibilité pour les développeurs des résultats de son Projet Oxford, une suite d’outils et d’API centrée sur l’intelligence artificielle (IA). Déjà utilisée par la firme de Redmond pour ses propres applications, elle offre notamment des fonctionnalités d’identification vocale et faciale dont l’important potentiel devrait trouver sa place parmi de nombreux domaines d’application, allant du ciblage marketing au à la surveillance.

Emotion Recognition, déjà disponible en version bêta, s’avère capable de reconnaître et de quantifier le mépris, la crainte, la surprise, la tristesse, la colère, le dégoût, le bonheur ou la neutralité à partir d’une photo nette de visage. L’usage de la suite ne peut se faire qu’en ligne. Basée sur le machine learning, elle se révélera de plus en plus efficace au fur et à mesure des utilisations.