En 2015, l’éditeur proposait à ses clients un rythme de 3 mises à jour par an de son système d’exploitation, une cadence que les entreprises avaient parfois du mal à suivre. Face à ce constat, la firme de Redmond a décidé de lever le pied et de les ramener à 2 par an. Celles-ci seront diffusées en mars et en septembre, à l’instar de la suite Office 365 ProPlus. Chaque nouvelle version de l’OS bénéficiera de corrections et d’un support pendant 18 mois.

Ce nouveau calendrier de publication offre aux administrateurs une meilleure prévision et une mise en œuvre plus aisée des déploiements. La prochaine release, baptisée « Redstone 3 », est ainsi prévue pour la fin de l’été. Le passage à cette version sera notamment l’occasion d’exploiter l’Unified Update Platform qui permet des mises à jour différentielles bien plus rapides.