Steria a enregistré une hausse de 59% de ses profits au premier semestre 2010, à 25,2 millions d’euros. L’an passé, son bénéfice net avait été de 15,9 millions d’euros. Le chiffre d’affaires a progressé de 3,3% sur le semestre, à 832,1 millions d’euros. La croissance organique des ventes, à périmètre et taux de change constants, ressort pour sa part à 1,4%.

« Le premier semestre a continué à être caractérisé par un contexte difficile en termes de prix de vente », a souligné le PDG de Steria, François Enaud. « Nous sommes plutôt confiants (…) en termes de dynamisme sur les différents métiers, les différents secteurs géographiques et les différents secteurs de marché ». Steria se montre cependant prudents dans ses prévisions annuelles.