Les prochains smartphones de milieu de gamme devraient intégrer les dernières puces du constructeur, les Snapdragon 630 et 660 (qui succèdent aux SoC 625,626 et 653). Ces composants, gravés en 14 nm, abritent 8 cœurs ARM 64 bits (des Cortex-A53 pour le 630 et des Kryo 260 pour le 660), cadencés à 2,2 GHz au maximum et 8 Go de LPDDR4. Tous deux comportent un GPU Adreno annoncé comme 30 % plus rapide que son prédécesseur, et un capteur d’images Spectra 160. Un modem 4G LTE haut débit (jusqu’à 600 Mb/s pour le 660) est aussi de la partie.

Le support des vidéos en 4 K (capture et lecture) est de mise. Toutefois, le modèle 630 se limite aux écrans 1920×1080, en définition Full HD. Son grand-frère, le Snapdragon 660, peut gérer des écrans en définition ultra HD (2560×1600 px). Les premiers mobiles équipés de ces nouveaux composants sont attendus pour le mois de juin.