Kenshoo, spécialiste des solutions de marketing numérique, indique que le 4ème trimestre 2013 a été le plus performant de l’histoire de la publicité par liens sponsorisés.
En fin d’année, les responsables maketing search ont dépensé plus que jamais en liens sponsorisés, affirme Kenshoo dans une analyse intitulée Kenshoo Global Search Trends. À l’échelle mondiale, ce volume des dépenses est en progression de 19 % d’une année sur l’autre (A/A),et de 29 % d’un trimestre sur l’autre (T/T).
Les résultats publiés par Kenshoo se basent sur les données clients de l’entreprise qui estbasée à Tel-Aviv et qui gère plus de 5 Md$ de dépenses en liens sponsorisés par an à travers le monde.
L’étude révèle que le taux de clics mondial a connu une augmentation de 25 % T/T.

Baisse du CPC au Royaume-Uni

Sur la zone EMEA, les dépenses marketing concernant les liens sponsorisés ont progressé de 23 % (A/A et T/T). L’analyse publiée par Kenshoo se penche tout particulièrement sur trois pays européens : le Royaume-Uni, la France et l’Allemagne.
À l’image du marché mondial, ces trois territoires ont enregistré une hausse de leurs dépenses en liens sponsorisés (Royaume-Uni : +13,3 % T/T, France : +10,7 % T/T, Allemagne : +34 % T/T). Une activité qui a généré un nombre de clics également en hausse (Royaume-Uni : +15,4 % T/T, France : +5,1 % T/T, Allemagne : +16 % T/T).
Kenshoo dévoile par ailleurs que le coût par clic (CPC) a légèrement augmenté en France et en Allemagne, alors qu’il est en baisse au Royaume-Uni ; une donnée qui traduit une meilleure efficacité des campagnes britanniques par rapport à leurs homologues continentales.
« Nos données montrent qu’au niveau mondial, comme en région EMEA, les liens sponsorisés continuent de progresser en termes de dépenses, de clics et de revenus, soulignant que les grandes marques et les agences médias ont confiance dans sa capacité à produire des résultats »,a confirmé Rob Coyne, Managing Director EMEA de Kenshoo.