En 2015, les ventes de clients légers se sont effondrées de 6,9 % à l’échelle mondiale comparé à l’année précédente, rapporte le cabinet IDC. Le gel ou le report de nombreux projets de déploiement en entreprise faute de budget, notamment dans le secteur public, en serait à l’origine.

« Un ralentissement était attendu, sachant que beaucoup de sociétés avaient déjà renouvelé leurs parcs il y a un ou deux ans », indique Jay Chou, analyste chez IDC. L’expert note cependant que cette décroissance a été amplifiée par le climat économique et les variations de taux de change. Ces facteurs ont affecté les budgets et les plannings des projets dont les déploiements étaient bel et bien programmés pour 2015.

Reprise en 2016 ?

Dell, leader du secteur, a vu ses ventes reculer de 13,8 %, à 1,3 million d’unités. Le texan détient désormais 25,6 % du secteur, très proche de HPE, en repli de 15 % sur un an avec 1,27 million d’unités et 25 % de parts de marché. Troisième, NComputing signe l’une des meilleures performances de l’industrie avec une hausse des ventes de 12,8 %, portant sa part à plus de 10 % avec 518 000 clients légers écoulés. Il devance Centerm, lui aussi en bonne forme, avec une augmentation de 15 %, à 457 000 unités, et 9 % de parts de marché.

En dépit de ce marasme, IDC est optimiste pour l’avenir, notamment en raison de l’intérêt des entreprises pour la virtualisation des postes de travail (VDI) dans un contexte de migration des stations de travail sous Windows 7. L’institut table sur un retournement du marché cette année, qui devrait se traduire par une hausse de 6,4 %.