La 10ème version d’OpenStack a été conçue pour améliorer l’orchestration, tout en offrant des performances réseau optimales, proches d’un système bare metal. L’accent a  également été mis sur la sécurité : la plateforme propose le chiffrement du stockage objet et intègre un système de jetons pour l’accès aux données. L’autonomie apportée aux services OpenStack, de même que l’automatisation des mises à niveau simplifient la gestion de l’infrastructure.

L’orchestrateur Director offre, par ailleurs, des fonctions avancées de configuration réseau et permet le déploiement de fichiers via le service Manila. La haute disponibilité est elle aussi au rendez-vous de cette nouvelle mouture. Enfin, l’éditeur propose un nouveau programme de certification hardware dont Dell-EMC est partenaire, ainsi qu’un modèle de support étendu à 5 ans.