Depuis deux ans, Salesforce met l’accent sur les communautés numériques en regroupant clients, partenaires et employés des entreprises autour d’une solution baptisée Communities.

Renommée aujourd’hui « Community Cloud » et intégrée à la plateforme mobile Salesforce1, elle vise à promouvoir la création d’espaces de confiance et d’échange, mais aussi à connecter les processus métiers essentiels.

Dans cette nouvelle version, les revendeurs peuvent mettre à jour des informations concernant des prospects et les employés ont la possibilité de faire remonter les dossiers des services clients.

Les clients peuvent, quant à eux, évaluer des produits au sein des communautés créées par les entreprises. Celles-ci fonctionnent sur le même principe que celles de la plateforme de réseau d’entreprise LinkedIn, permettant de se tenir informé sur des projets importants et d’accéder à du contenu sur des centres d’intérêt spécifiques.

Deux mille communautés existantes

Conçue à l’origine sur Salesforce1, Community Cloud est entièrement personnalisable du point de vue du design, adaptable pour les tablettes, les smartphones ou les ordinateurs portables. Depuis Salesforce1 Mobile, les administrateurs et les community manager peuvent aussi accéder aux communautés et se tenir informés des tendances du moment.

 « Communities » est déjà utilisée par des grands groupes comme Honeywell, Ge Capital et Key Bank. Avec la solution de réseau social Chatter, Salesforce a conduit à la création de plus de 2 000 communautés différentes depuis 2013.

C’est là tout l’intérêt stratégique dont Salesforce se doit de profiter. D’après une étude d’IBM, menée en 2013, 75 % des cadres dirigeants veulent mieux connaître leurs clients et renforcer les initiatives d’engagement numérique. Et selon IDC, le marché des solutions de communautés d’entreprises est estimé à 1,2 Md$.