Le géant du stockage – en cours de rachat par Dell -, dévoile une gamme de produits pensés pour relier le stockage primaire et les systèmes de protection des données aux cloud privés et publics, compatible avec l’ensemble des solutions de stockage et de protection de son catalogue.

Les nouvelles solutions permettent un tiering des données depuis et vers le cloud pour VNX et VMAX, et vers le support de VMware vCloud Air, Microsoft Azure, Amazon S3 et Google Cloud Platform. EMC a aussi amélioré la protection des données dans les deux sens avec CloudBoost 2.0, qui autorise une mise en cache des données en local dans l’optique d’une migration vers le cloud. Pour la sécurité des informations sur le nuage, l’entreprise propose, via Spanning, des fonctions de restauration et de nouveaux déploiements en Europe.

Les clients de l’offre Data Protection as a Service pourront, eux, espérer simplifier la gestion de leur cloud privé et la sécurité grâce au support DataDomain. Signalons aussi l’évolution de NetWorker qui intègre un nouveau « universal policy engine » venant automatiser le processus de protection des données, où qu’elles se trouvent.