Servair s’équipe d’une plate-forme PLM (gestion du cycle de vie des produits) pour gérer ses informations nutritionnelles.

A l’heure où la traçabilité alimentaire occupe la une de l’actualité, Servair annonce la mise en place d’une plate-forme PLM (gestion du cycle de vie des produits) pour gérer ses informations nutritionnelles. La restauration hors foyer commence à se préparer à la mise en place d’une nouvelle réglementation en 2014, réglementation qui la verra soumise aux mêmes contraintes d’affichage des informations nutritionnelles que les produits alimentaires packagées.

Ce nouveau marché est un axe de développement pour l’éditeur français Lascom, qui pousse sa plate-forme PLM sur ce nouveau marché. En effet, dans ce secteur de la restauration, le PLM apparaît comme une solution pour stocker les données produits et tous les documents afférents. Il va aussi centraliser les formulations (recettes) des plats, assurer la gestion des données qualité, et enfin fournir un portail aux fournisseurs. La plate-forme PLM éditée par Lascom a déjà été déployée par le groupe Agapes, gestionnaire de la chaîne de restaurants Flunch.

La restauration collective, un nouveau débouché pour le PLM

Lascom est déjà bien présent dans le secteur agro-alimentaire qui représente déjà 25% de son activité. Yoplait est un client historique de l’éditeur qui a aussi fourni la plate-forme PLM du groupe LDC (mieux connu sous les marques Marie, Maître Coq, Le Gaulois) ou encore celle de Novandie, la filiale du groupe Andros spécialisées dans les produits laitiers (Mamie Nova, Bonne Maman, …). Dans le secteur de la restauration, le PLM édité par Lascom a déjà été déployé par Agapes (chaine de restauration Flunch) et désormais Servair, troisième « caterer » mondial.

Celui-ci produit 230.000 plateaux repas chaque jour pour 100 compagnies aériennes. Le français est présent dans 19 pays et dans 56 escales. Avec la plate-forme Lascom CPG 2012, celle-ci vont pouvoir délivrer aux compagnies aériennes le contenu exacte des plats qui vont être servis dans leurs avions. La première phase du déploiement de la plate-forme doit s’achever en juin 2013.