Selon une étude Forrester, les entreprises françaises privilégieraient avant tout Windows 7 lors du prochain renouvellement de leur parc informatique.

Selon le cabinet Forrester, la majorité des entreprises n’adopterait pas Windows 8 en tant que système d’exploitation principal. La fin de Windows XP, programmée pour le 8 avril 2014 approchant, l’auteur de l’étude, David Johnson, estime que beaucoup de départements informatiques sont encore trop focalisés sur une migration vers Windows 7 pour s’occuper de Windows 8.

En France, 68 % des PC à usage professionnel sont sous Windows 7, et 50 % des répondants français entendent avant tout déployer cette version du système lors du prochain renouvellement de leur parc informatique, contre seulement 28 % d’intentions en faveur de Windows 8.

Cette étude, basée sur 1 200 sondés nord-américains et européens, révèle également que les décideurs IT ne voient pas le nouveau Windows comme une amélioration par rapport à l’ancienne version. Par ailleurs, Windows 8 n’offre pas aux entreprises suffisamment d’économies de fonctionnement pour qu’elles fassent de son adoption une priorité. Enfin, côté tablettes, elles lui préfèrent iOS.

Les informaticiens votent Windows 8

A l’inverse de ces décideurs, l’intérêt des informaticiens pour le nouveau Windows 8 est réel. Une autre étude de Forrester, basée sur 10 000 professionnels de l’informatique en Amérique du Nord et en Europe, montre que 38 % des salariés préfèrent utiliser Windows 8 sur leur ordinateur professionnel, contre 35 % pour Windows 7. Quant au système qu’ils préfèrent utiliser sur leur tablette, 20 % opteraient pour Windows 8 et 26 % pour iOS.

Conclusion de Forrester : les DSI vont devoir se préparer à une forte demande des collaborateurs pour passer à Windows 8 ou pour autoriser l’utilisation de leurs appareils personnels déjà sous cet OS.