Montré pour la première fois par Dassault Systèmes en 2010, Live Building doit permettre à l’éditeur français de mettre fin à la domination d’AutoCAD d’Autodesk sur le marché AEC (architecture, ingénierie et construction). Annoncé comme très innovant par Solidworks, ce logiciel devait être officiellement lancé à la fin de l’année. Un lancement reporté à 2014. « Nous ne sommes pas prêts », a reconnu Bertrand Sicot, CEO de Solidworks, filiale chargée du marché PME du groupe Dassault Systèmes. Faute d’un réseau d’intégrateurs capables de proposer son logiciel aux architectes, l’éditeur préfère retarder son lancement produit. « On ne doit pas mettre la charrue avant les bœufs. Ce qui compte, ce n’est pas vendre, mais pouvoir aider nos clients à mettre en production le logiciel. »