Microsoft a annoncé porter SQL Server 2016 sur Linux. Actuellement en version bêta, une solution définitive devrait être disponible à la mi-2017.

Cette nouvelle s’inscrit dans le prolongement d’une stratégie clairement assumée par Satya Nadella, le CEO de Microsoft. La firme de Redmond veut ainsi profiter du succès croissant de l’OS open source et porter un sérieux coup à Oracle qui règne en maître sur celui-ci. En lançant son premier outil professionnel sous Linux, Microsoft acte donc la solidité de ce dernier, tout en s’ouvrant la porte d’un marché plus que porteur. Pour en être sûr, Microsoft met d’ailleurs déjà à disposition un dispositif facilitant la migration d’Oracle vers SQL Server.