La fronde des entrepreneurs contre le projet de loi de finances prend de l’ampleur et commence à déstabiliser le gouvernement.

C’est une véritable armée aviaire. Ils sont désormais plus de 33 000 à adhérer au groupe Facebook « Les Pigeons », ce « mouvement de défense des entrepreneurs français » qui fustige le projet de loi de finance 2013.  Et c’est loin d’être fini. Sur Twitter, le débat fait actuellement rage et fait opposer « Pigeons » et anti-« pigeons ». Chaque camp a d’ailleurs son mot-clé de ralliement : #geonpi pour les défenseurs des entrepreneurs-pigeons, et #geonpistyle, qui rassemble des tweets moqueurs sur les entrepreneurs.