Bientôt disponible, la version Printemps 2016 du système open source de gestion de bases de données intègre de nouvelles fonctionnalités qui renforcent la sécurité en cas d’attaques, via les applications ou le réseau. Parallèlement, MariaDB lance son service d’audit pour aider les entreprises à repérer et éliminer les failles qui pourraient menacer leurs données.

L’application est dorénavant parée contre les attaques par injection de code SQL ou déni de service. Les données en transit ou au repos sont chiffrées de façon transparente. Une haute disponibilité renforcée est également au programme, puisque cette version prévoit le regroupement de connexions, la reprise automatique après incident, ainsi que la mise en cluster multi-maître via Galera.