La start up américaine Strategic Polymer Sciences a mis au point un clavier souple très fin (un peu plus de 1 mm d’épaisseur) en polymères. Ses touches ont la faculté de vibrer lorsqu’on lui applique un champ électrique. En appuyant sur une touche, l’utilisateur ressent donc une sensation proche de celle d’un clavier classique.

L’avantage de ce clavier haptique est qu’il est plus léger et plus fin. Mais surtout, Strategic Polymer Sciences travaille sur une version transparente de ces polymères. Ainsi, ils pourraient recouvrir les écrans des smartphones et tablettes pour donner de meilleures sensations lorsque l’utilisateur tape sur un clavier virtuel.