En moins d’un an, la présidente de l’Institut G9+, qui rassemble les anciens élèves de 20 grandes écoles travaillant dans les TIC, a redynamisé l’association.

Discrètement, mais sûrement… C’est la marque de fabrique de Valentine Ferréol. Depuis l’an dernier, cette femme aussi efficace que secrète, diplômée des Arts et Métiers, déploie beaucoup d’énergie pour diriger l’Institut G9+ et étendre son influence dans l’univers du numérique. De nouveaux adhérents ont ainsi rejoint l’association, qui regroupe à présent 20 communautés d’anciens élèves d’écoles d’ingénieurs et de management, et représente pas moins de 50 000 professionnels du numérique.

Club de rencontres. Forte de plus de dix ans d’expérience chez divers acteurs du secteur (dont SFR), elle organise avec son équipe jusqu’à 30 conférences par an sur des thèmes d’actualité (Les femmes et le numérique, l’avenir des télécoms…), avec des pointures du secteur. “ C’est l’occasion de favoriser les rencontres entre tous les acteurs de cet univers, de balayer une problématique et d’effectuer une veille pointue sur les technologies et les usages du digital. ”

Valentine Ferréol rêve de faire du G9+ un think tank. “ Nous allons mettre davantage en avant les contenus de nos échanges auprès des dirigeants d’entreprise, des pouvoirs publics et de la presse. ” Une partie des membres imagine déjà l’avenir à l’horizon 2020 des grands domaines industriels du digital en France (logiciels, services informatiques…). De quoi la réjouir, elle qui n’aime rien autant que ces séances où les cerveaux bouillonnent.

Bio

1996 : acheteuse chez Schlumberger.
2000 : responsable processus organisation chez Bouygues Telecom.
2003 : directrice de projet chez SFR.
2012 : Directrice SI opérationnelle et de transition. En parallèle de ses activités professionnelles, Valentine Ferréol a été élue présidente de l’institut G9+ en Juin 2012.