© Jipé - Fotolia

Autres

Vers une extension du droit à l’oubli ?

Par La rédaction, publié le 12 juin 2015

Depuis que le droit à l’oubli est entré en vigueur, en 2014, les internautes peuvent réclamer la désindexation d’un contenu référencé sur google.fr. Problème, pour eux : les mêmes contenus sont toujours visibles depuis google.com. Une situation à laquelle s’attaque la Commission nationale informatique et libertés (CNIL), dans une mise en demeure adressée au géant américain ce vendredi.

La CNIL s’appuie sur un arrêt de la Cour de justice de l’Union européenne rendu en mai 2014 et considérant que « le déréférencement, pour être effectif, doit concerner toutes les extensions et que le service proposé via le moteur de recherche ‘Google search’ correspond à un traitement unique ».

Dans l'actualité