À l’occasion du VMworld 2016, l’éditeur a présenté sa plateforme SDN NSX. Il a notamment souligné le rôle que pouvait jouer son outil dans la gestion de cloud hybride et multicloud entre plusieurs datacenters, compatible avec les principaux cloud publics (AWS, Azure, Google Cloud Platform et SoftLayer). Le spécialiste de la virtualisation se pose ainsi en concurrent direct de la solution Intercloud de Cisco.

Ce nouveau contexte d’utilisation de NSX confère aux utilisateurs davantage de sécurité, avec une visibilité précise de l’ensemble des réseaux cloud privés et publics, ainsi que des capacités de gouvernance adaptées. En outre, le déploiement d’instances sur plusieurs cloud offre aux clients la possibilité de migrer plus facilement leurs applications d’un environnement à un autre.