Un petit air de Silicon Valley soufflait ce week-end à la Plaine Saint-Denis. Faisant fi de la morosité ambiante, entrepreneurs du web, blogueurs et investisseurs se sont réunis à l’Usine pour échanger leurs idées et expériences.

Ils étaient 600 inscrits à s’être donné rendez-vous à l’Usine, face au Stade de France, pour présenter leur start up, exposer leur expérience de créateur d’entreprise et tisser des liens avec des partenaires ou des investisseurs potentiels. Cette sixième édition de la conférence Webdeux.Connect s’est rapidement transformée en lieu de networking spontané et sans complexe. De quoi donner à la banlieue nord de Paris des petits airs de Silicon Valley, si ce n’est le froid glacial qui balayait les environs.

S’appuyant sur les exemples des plus belles réussites du web français – Vente-privee.com, Seloger.com, Priceminister, Deezer ou Criteo –, Christine Balagué a expliqué aux participants les raisons du succès de ces start up devenue des géants du web, au niveau mondial pour certaines. 

Jean-François Ruiz et Sébastien Rousset lancent l’édition 2012 du Webdeux.Connect.

Devant une audience acquise à la cause, Martin Ohannessian, cofondateur du site de vente de vins LePetitBallon, et Quentin Vacher, créateur de JolieBox (cosmétiques) en 2011, ont ainsi présenté leur service d’e-commerce en rupture avec les boutiques en ligne traditionnelles, puisque fondé sur le principe de l’abonnement. Jean-François Ruiz, organisateur de l’événement et directeur associé de PowerOn s’est attaché, avec Grégory Lefort, fondateur d’Azendoo, à vanter les bienfaits du télétravail. Une volonté de réinventer l’entreprise qui peut aller très loin, puisque  Jean-François Ruiz réalise même ses entretiens d’embauche par webcam…

Cette volonté de rupture, on la retrouvait chez de nombreux autres intervenants, en particulier issus du collaboratif et capables de bousculer les modes de consommation, comme Olivier Grémillon, directeur France d’Airbnb et Pierre-Dimitri Gore-Coty, ex-Goldman Sachs, aujourd’hui directeur d’Uber France. Pour sa part, Adrien Geille, président de l’OpenCoffee Club, est venu expliquer qu’il est possible de financer une start up sans nécessairement lever des fonds. Philippe Dardier, PDG d’Alternativa, a même poussé cette logique de rupture jusqu’au bout, allant jusqu’à créer une Bourse alternative dédiée aux PME.

Créateurs de start up et blogueurs ont pu présenter leurs activités à un public d’alter ego.