Watson n’en finit pas d’évoluer. Doté d’un budget de 1 Md$ l’an passé, le logiciel d’IBM se renforce cette fois dans sa déclinaison Watson Analytics. Le sens de cette évolution est toujours d’approfondir les capacités de réponse aux questions formulées en langage naturel. IBM a pour cela doté Watson d’Expert Storybooks : ce sont des modèles d’exploration conçus avec des partenaires métiers qui permettent aux collaborateurs de visualiser des données tierces et d’en cerner l’impact sur leur activité.

Parmi ces partenaires, citons Deloitte, dont le Storybook permettra à une direction commerciale de mesurer l’efficacité d’un programme d’incitation à la performance pour ses forces de ventes. Celui de Twitter permet de quantifier l’impact de sa e-réputation sur son cours de bourse. Le Storybook de The Weather Company, enfin, peut aider un brasseur à analyser ses recettes en corrélant la météorologie avec ses ventes de bière.

De nouveaux connecteurs

L’outil est destiné aux professionnels du marketing et de la vente dans une optique d’aide à la décision. Il mise sur une interface accessible pour accélérer ce processus. L’outil a déjà attiré 500 000 inscriptions, 10 mois après avoir été inauguré, a précisé IBM. Pour percer auprès des professionnels, Watson Analytics est disponible en version gratuite. Les Expert Storybooks seront disponibles en version bêta en novembre.

De nouveaux connecteurs seront aussi proposés avec IBM DB2 et dashDB, Oracle, Salesforce, Redshift, Azure, Apache Hive, Box, Impala.