Microsoft a dit adieu à Windows 8, en tout cas symboliquement, puisque cette version n’est plus supportée par l’éditeur depuis le 12 janvier dernier. Il faut désormais appliquer la mise à jour suivante, 8.1 donc, pour continuer de profiter des correctifs de sécurité. Ne pas le faire met en danger les utilisateurs, en particulier les professionnels, dans la mesure où les failles qui seront découvertes ces prochains mois ne seront pas corrigées par Microsoft.

En passant à Windows 8.1, les utilisateurs pourront bénéficier d’un support jusqu’en 2023. Ils pourront aussi passer à Internet Explorer 11, détail qui n’en est pas un car l’éditeur a également arrêté à cette même date de supporter les versions 8, 9 et 10 de son navigateur.