Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

L’IA chamboule l’organisation de Microsoft et Google

Écrit par  Jacques Cheminat , mardi, 03 avril 2018 10:17 , BIG DATA.
L’IA chamboule l’organisation de Microsoft et Google Tippapatt-Adobe Stock

L’intelligence artificielle n’a pas qu’un impact sur nos vies quotidiennes, elle bouleverse aussi les entreprises IT sur le plan organisationnel. Microsoft et Google en sont la preuve.

Il est assez fréquent que les grandes sociétés IT changent régulièrement ses équipes pour épouser les tendances. Microsoft a ainsi modifié progressivement son axiome « mobile first, cloud first » pour devenir « cloud first, IA first ». Un virage concrétisé à l’été dernier dans un rapport présenté à la SEC. « Notre vision stratégique est de construire et commercialiser des plateformes de haute qualité, ainsi que des services de productivité pour atteindre un Cloud et une informatique périphérique intelligente à travers l’IA ». Conséquence, Scott Guthrie, vice-président en charge de l’activité Cloud et Entreprise, crée en juin 2017 une nouvelle structure, Cloud + AI Platform, dirigée par le vice-président Corporate Joseph Sirosh.

Satya Nadella effectue un nouveau chamboule-tout. Le futur de Microsoft se décline autour de 3 entités : Experiences & Devices, Cloud + AI Platform et AI + Research. On remarque que Windows n’existe plus en tant que tel et l’écosystème de l’OS est ventilé sur les différentes entités. Dans cette réorganisation, la victime expiatoire est Terry Myerson, 21 ans de bons et loyaux services, qui part pour de nouvelles aventures en dehors de la société. Scott Guthrie récupère la direction de la division Cloud + AI Platform avec la nomination de Jason Zander comme vice-président exécutif d’Azure. Au sein de cette division, 2 nouveaux groupe sont créés « AI Perception & Mixed Reality », dirigé par Alex Kipman et « AI Cognitive Services & Platform » géré par Eric Boyd.

L'IA de Google redevient une division à part entière

L’Intelligence artificielle entraîne également une réorganisation au sein de Google. Mais pendant que Microsoft irrigue l’ensemble de ses activités avec de l’IA, la firme de Mountain View révise cette orientation centralisatrice. En février 2016, Alphabet avait pris la décision de fusionner ses activités recherche et intelligence artificielle sous la direction de John Giannandrea, un vétéran de l’informatique. Il avait pour habitude de relativiser les pouvoirs de l’IA, « je pense que les ordinateurs sont remarquablement idiots » ou « un ordinateur a une intelligence d’un enfant de 4 ans ». L’éthique de l’IA était très important pour lui.

Face à la concurrence d’Amazon, Microsoft ou Apple, Alphabet a décidé, selon The Information, de se séparer de John Giannandrea et de revenir à une organisation à deux divisions. Pour s’occuper de la recherche, Google nomme Ben Gomes, vétéran de l’entreprise, connu pour avoir travaillé sur le blocage des mauvaises informations. Sur la partie IA, la société américaine nomme Jeff Dean, co-fondateur des laboratoires Google Brain. La bataille de l’IA est donc lancée entre les différents acteurs de l’IT, qui organisent leurs armées pour être non pas les premiers, mais les meilleurs.

Connectez-vous pour commenter

ABONNEMENT NEWSLETTER

LE MAGAZINE IT FOR BUSINESS

Découvrir

Créer votre compte

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter

NOUS SUIVRE

AGENDA

10/09/2018 - 12/09/2018
Paris Retail Week