Apple connaît décidément des jours difficiles, du moins pour son image : la première mise à jour du système d’exploitation des iPhone 6 et 6 Plus, lancée le 24 septembre, s’est avérée un désastre qu’ont dû subir 40 000 utilisateurs, de l’aveu même du géant américain.

Perte de réseaux, fonctions tactiles défaillantes, impossibilité d’utiliser un lecteur d’empreintes pourtant très attendu par ceux qui n’étaient pas passés par la case 5S,  les bugs se sont multipliés. À tel point qu’Apple a dû sortir en urgence une nouvelle mise à jour, seulement 24 heures après la mise à disposition de iOS 8.0.1.

iOS 8.0.2, à défaut de modifier les choses en profondeur, a au moins paré au plus pressé et corrigé les erreurs. Cette version permet finalement bien d’empêcher des bugs que iOS 8.0.1 était supposé corriger, comme la désactivation aléatoire de claviers virtuels ou l’utilisation involontaire de données cellulaires.

Un succès malgré tout pour les iPhone 6 et 6 Plus

Sans être gravissime d’un point de vue technique, cette mésaventure a tout de même contraint les utilisateurs à réinstaller une ancienne mise à jour pour ensuite revenir sur la toute dernière. En termes d’image, ce n’est évidemment pas bienvenu alors que les nouveaux iPhone sont la cible d’un « Applebashing » systématique depuis leur sortie, mis en cause pour leur prix, leur prétendue fragilité ou leur manque d’innovation.

Apple pourra, cependant, facilement se consoler : ses nouveaux iPhone sont une fois de plus un immense succès, puisqu’il s’en est vendu plus de 10 millions lors du premier week-end de commercialisation.