Le fabricant de semi-conducteurs franco-italien a annoncé un chiffre d’affaires de 2,01 Md$, ainsi qu’une perte nette de 36 M$ au 4ème trimestre 2013, alors que le marché attendait un CA de 2,03 Md$ et un bénéfice net de 5,88 M$.

Carlo Bozotti, PDG du groupe, estime toutefois avoir limité les pertes grâce à une baisse des dépenses opérationnelles et au démantèlement de sa coentreprise avec Ericsson.

Pour le 1er trimestre 2014, STM prévoit un CA en recul de 9,5 % par rapport au trimestre précédent, mais table sur une amélioration pour 2014 qui permettra de générer des bénéfices. « Alors que le marché des semi-conducteurs n’a pas été aussi performant que prévu en 2013, nous sommes encouragés par les signes macro- économiques positifs et par la dynamique du marché attendus en 2014 »a conclu le PDG de STM.