Dans Caen et sa banlieue, on teste l’achat et la validation avec un smartphone sans contact et son appli, de son titre de transport dans le bus ou le tramway.

La technologie sans contact (NFC), adossée au smartphone, perce dans les transports publics. Après Strasbourg, notamment, l’agglomération de Caen La Mer, se lance dans l’expérimentation de la dématérialisation du billet du transport public.

Ce ticket de transport virtuel est géré par une application dédiée, baptisée NFC Twisto, à télécharger dans un smartphone Android compatible NFC.

Grâce à elle, l’usager du réseau de bus et de tram peut acheter un titre de transport depuis son mobile et le valider dans les véhicules équipés de valideurs compatibles NFC.

Pour des raisons pratiques évidentes, elle fonctionne même si le téléphone est éteint, notamment lors du contrôle de la validité du titre de transport. Seuls l’achat et la consultation des titres achetés nécessitent que le mobile soit allumé et sous couverture réseau 3G.

Pour l’instant, il n’y a pas de déploiement à grande échelle. Un échantillon de 60 testeurs, usagers occasionnels et abonnés, testera ce service pendant 9 mois.

Autre limite : l’application n’est accessible qu’aux abonnés mobiles Orange possédant un smartphone Android compatible NFC à savoir : Samsung Galaxy S2, S3, S3-4G, Galaxy Note 2, Acer Liquid (liste non exhaustive). A la rentrée 2013, elle sera disponible pour les abonnés des opérateurs Bouygues Telecom, SFR et NRJ mobile.

Lire aussi :

– Strasbourg va tester le mobile sans contact dans ses transports publics (publié le 19 avril 2013)