La société d’origine lilloise est dans le radar d’Accenture Interactive. L’offre du groupe a été soumise à la consultation des représentants du personnel d’Altima. Si cette opération venait à se conclure, les deux entreprises y trouveraient un intérêt commun.

D’une part, Altima profiterait de l’exceptionnelle force de frappe d’Accenture Interactive. D’autre part, ce dernier pourrait s’appuyer sur l’expertise des 370 employés du français concernant les solutions de e-commerce pour se développer sur ce secteur en France et dans le monde, notamment en Chine et en Amérique du Nord. En effet, Altima, qui génère 28 M€/an de chiffre d’affaires via huit agences à Paris, Lyon, Lille, New York, Montréal, Pékin, Shanghai et Moscou, a su séduire des clients aussi prestigieux que Hermès, L’Oréal, Axa, Club Med et Starbucks.