Que vous l’appeliez AIOps, ITOps, ITOA ou autre, une chose est claire : L’ère de la gestion intelligente des données est arrivée.
Alors que nous entrons dans les derniers mois de 2019, c’est une ère qui arrive à point nommé. La technologie multicouche hybride crée des environnements informatiques incroyablement complexes et rapidement évolutifs. Les équipes sont mises au défi de « tout faire fonctionner », et d’apporter une valeur stratégique à l’entreprise en lui permettant de s’adapter rapidement à l’évolution des attentes des clients et aux nouveaux concurrents. Elles doivent moderniser les infrastructures et les protéger contre les perturbations quasi continuelles. Et elles doivent tenir compte d’un nombre croissant de parties prenantes ; pas seulement les dirigeants de leur entreprise, mais également des tiers tels que les régulateurs. La pression ne fait qu’augmenter.
Compte tenu de ces parties prenantes et de ces priorités souvent divergentes, il est évident qu’une nouvelle approche est nécessaire pour permettre aux équipes de véritablement voir, comprendre et agir avec un minimum de friction sur l’ensemble de l’infrastructure. L’automatisation est la solution, mais les enjeux sont élevés. Peut-on vraiment faire confiance à une machine pour comprendre et protéger l’infrastructure qui, dans un monde en pleine transformation numérique, prend en charge presque toutes les fonctions de l’entreprise ?
De nombreuses entreprises et fournisseurs ont fait d’énormes progrès dans l’automatisation de l’analyse informatique, mais cela reste une évolution progressive, nécessitant toujours une intervention humaine. Cependant, à l’ère des systèmes multicouches hybrides, dans lesquels les données et les applications sont dispersées bien au-delà des murs d’un seul centre de données, il n’est plus possible pour les utilisateurs de superviser et gérer intelligemment les environnements informatiques à l’échelle et à la vitesse requises.
Entrée en scène d’AIOps. AIOps est la mise en œuvre de l’intelligence artificielle et de l’apprentissage machine (IA et AM) pour automatiser l’identification et la résolution de problèmes opérationnels typiques, tels que les risques de sécurité et de gouvernance émergents, les erreurs inattendues, le manque de performance des systèmes, etc. Cette définition est cependant d’une simplicité trompeuse. L’automatisation est déjà en cours dans les environnements informatiques. La différence avec AIOps est que l’automatisation est véritablement intelligente. Il ne s’agit pas simplement d’un algorithme agissant à partir de règles prédéfinies pour extraire des rapports basés sur des modèles qu’un opérateur humain doit encore analyser et appliquer.
L’avènement d’AIOps et de la gestion intelligente des données n’est pas une évolution incrémentale, mais une véritable transformation pour l’informatique. Cela signifie des économies importantes, des gains de productivité et une réduction considérable des temps d’arrêt, ce qui a un impact significatif sur les résultats d’une entreprise. Rien d’étonnant à ce que Gartner prédise que, d’ici 2023, 30 % des grandes entreprises utiliseront exclusivement AIOps et des outils de suivi de l’expérience numérique.
Depuis plus de deux décennies, NetApp constitue son lac de données, qui agrège et anonymise les métadonnées de l’ensemble de son écosystème de clients, de matériels et de logiciels. Au début, ces données étaient utilisées pour apporter un support client réactif et effectuer des diagnostics, mais au fil du temps, nos processus et notre science des données ont évolué. Nous utilisons désormais l’IA et l’AM pour fournir des informations et des conseils prédictifs et prescriptifs. Les résultats sont convaincants. Au cours de l’année passée, la supervision NetApp® Active IQ® a permis aux clients d’éviter des temps d’arrêt et de récupérer plus de 2 millions d’heures de productivité qui auraient autrement été perdues.
Dans le cadre de NetApp INSIGHT 2019 et de notre vision de simplifier considérablement tous les aspects de l’informatique, nous présentons ces nouvelles fonctionnalités :

  • Active IQ utilise AIOps pour agir en tant que conseiller numérique. Il identifie les meilleures actions à effectuer et automatise les corrections et les optimisations d’un simple clic sur un bouton. Ces fonctionnalités AIOps sont incluses dans les nouvelles offres SupportEdge Advisor et SupportEdge Expert, qui vous permettent de passer moins de temps à gérer l’infrastructure et plus de temps sur des activités stratégiques.
  • Les conseils prédictifs Active IQ sont inclus dans Cloud Insights. Ensemble, Active IQ et Cloud Insights couvrent l’ensemble des environnements multicouches hybrides, quelle que soit leur complexité, et constituent la seule solution pour fournir des informations uniques et fiables sur les performances de toute une infrastructure (avec Cloud Insights, et pas uniquement pour les produits NetApp) en temps réel.
  • Enfin, nous présentons Cloud Insights Premium, une version avancée de notre outil SaaS de supervision du Cloud, qui intègre la supervision de Kubernetes avec visualisation de la topologie et détection des menaces internes.

En combinant le plus important ensemble de données d’analyse informatique du secteur, capable de superviser et d’analyser toutes les combinaisons possibles d’environnements dans le Cloud, sur site et hybrides, avec la possibilité d’intégrer et d’exporter des informations sur les produits NetApp et au-delà, nous misons sur AIOps pour l’avenir de notre secteur.
Notre vision est un environnement opérationnel sans friction, dans lequel les équipes sont autonomes et contribuent à une innovation globale. Qu’est-ce que votre entreprise réalisera lorsque vous aurez la possibilité d’identifier un problème en près d’une seconde et de le résoudre en un seul clic.