D’ici à 2020, AMD produira des puces 25 fois plus efficaces qu’aujourd’hui d’un point de vue énergétique. C’est ce que Mark Papermaster, le directeur technique d’AMD, a annoncé lors d’une conférence donnée à Dalian, en Chine.

« À travers des améliorations de l’architecture des APU (Accelerated processing unit) et des techniques de puissance énergétique efficaces et intelligentes, nos clients peuvent s’attendre à voir l’efficacité énergétique de nos processeurs évoluer radicalement », a-t-il déclaré.

La stratégie d’AMD repose sur trois piliers : l’architecture HSA qui combine la puissance des CPU et des GPU, la gestion de la puissance en temps réel dans ses APU d’AMD, et les innovations en matière d’efficacité énergétique.

Aucun détail n’a été donné quant aux moyens dont compte se doter AMD pour parvenir à son objectif. Mais selon une étude de Tirias Research, elle devrait parvenir à tenir ses engagements.

Reste à voir comment Intel réagira face aux promesses de son concurrent.