Après s’être offert Aurrion, un spécialiste des composants photoniques, en août dernier, l’éditeur vient de mettre la main sur la société AppFormix, pour un montant non communiqué. Cette dernière a développé une plateforme d’optimisation des performances applicatives dans le cloud dont la technologie repose à la fois sur le machine learning et sur le big data. Elle permet de suivre en temps réel les performances d’un environnement pour pallier d’éventuels problèmes ou automatiser des réponses prédéfinies.

Cette acquisition, notamment compatible avec les environnements Openstack et Kubernetes, devrait intégrer rapidement Contrail, le contrôleur réseau de Juniper. Le groupe, lui-même spécialiste de la sécurité et de la performance réseau, saisit ici l’occasion de se renforcer sur la question de l’automatisation.