Les détracteurs d’Apple n’ont qu’à bien se tenir. La marque à la pomme vient de conclure son exercice fiscal en annonçant un bénéfice net en hausse de 22 %, à 53,4 Md$. Son chiffre d’affaires se monte, quant à lui, à 233,7 Md$, en progression de 28 %. Cet exercice positif s’est conclu par un 4ème trimestre lui-même excellent. Apple y enregistre un bénéfice net de 11,1 Md$ et un CA de 51,5 Md$, respectivement en progression de 31 % et 22 %.

Cette bonne santé financière s’explique notamment par le succès des produits Apple en Chine. Le pays est, après les États-Unis, le premier marché de la firme de Cupertino. En effet, 24 % des iPhone vendus dans le monde le sont en Chine. Cela représente, dans le pays, une augmentation de 99 % des ventes sur une année.

Apple confiant pour les fêtes

Pendant que l’iPhone tire l’exceptionnelle croissance d’Apple, les ventes de tablettes continuent cependant de baisser pour le septième trimestre consécutif. Au 4ème trimestre, elles n’ont atteint que 9,9 millions d’unités, soit 1 million de moins qu’au trimestre précédent.

Malgré cette ombre au tableau, Apple se dit confiant quant au prochain trimestre qui inclut la période capitale des fêtes de fin d’année. Et ce bien que Tim Cook, CEO du groupe, annonce des ventes allant de 75,5 à 77,5 Md$, c’est-à-dire comprises dans la fourchette basse des prévisions. Celles-ci envisageaient un minimum de 77 Md$.