Apple a racheté pour 14 Md$ de ses propres actions dans les 2 semaines qui ont suivi la publication de ses résultats financiers, fin janvier. C’est ce qu’a confirmé Tim Cook, le PDG d’Apple, dans un entretien accordé au Wall Street Journal.

En un an, la firme de Cupertino a déjà consacré 40 Md$ à ce type d’opérations. Leur montant atteindrait 60 Md$ sur 2 ans.

La marque à la pomme se soumet ainsi à la pression de Carl Icahn, le trader américain. Estimant que l’action de l’entreprise est sous-valorisée, la stratégie de ce milliardaire qui détient 0,9 % du capital d’Apple consiste à pousser Apple à acquérir ses propres actions afin de les annuler et d’accroître mécaniquement la part des actionnaires au capital de l’entreprise.