La firme de Cupertino vient d’acquérir la start-up Turi, l’un des grands spécialistes du machine learning (ou apprentissage automatique en français). La presse américaine a rapporté une transaction de l’ordre des 200 M$.

Si Apple a refusé de dévoiler l’objectif de ce rachat, les possibilités sont nombreuses. Le machine learning permet à une machine d’améliorer ses propres capacités au fur et à mesure de son utilisation, en affinant toujours plus ses réponses. Apple utilise déjà largement cette technologie avec Siri, son assistant personnel. La firme pourrait vouloir utiliser Turi pour l’étendre à de nouvelles applications. Il pourrait aussi s’agir d’un simple rachat stratégique pour damer le pion aux autres géants du secteur qui investissent tous dans le machine learning.