Dernière étape d’une grande transformation pour Avanquest. Après trois ans de rééquilibrage stratégique et organisationnel, l’éditeur français de logiciels a changé de nom pour devenir Claranova. Voulue par le président du groupe, Pierre Cesarini, cette nouvelle appellation (supposée évoquer la clarté et l’innovation) a pour but d’aider le groupe à renouveler son image et à préciser son positionnement.

La société Claranova est désormais divisée en trois entités bien distinctes : l’activité logicielle nommée Avanquest Software, l’activité mobile printing PlanetArt et l’activité consacrée à l’Internet des objets, MyDevices. Selon la direction, cette nouvelle organisation permettra un meilleur pilotage de l’ensemble et un retour à la rentabilité rapide. Prévu pour l’année civile 2017, ce dernier objectif devrait être atteint grâce, notamment, à une croissance de 39 % au troisième trimestre de l’exercice en cours et un résultat se rapprochant de l’équilibre.