Ce partenariat illustre la volonté de la France de trouver des fonds d’autres pays pour ses start-up. Profitant de la visite à Paris du Premier ministre koweïtien Cheikh Jaber Al Moubarak Al Hamad Al Sabah, la banque publique d’investissement (Bpifrance) a conclu un projet de coopération avec le Koweït. Celui-ci s’est engagé à dépenser 300 M€ avec Bpifrance dans des fonds de capital-risque hexagonaux. Ceux-ci seront ensuite réinjectés dans le tissu entrepreneurial.

Le plan intègre de jeunes pousses évoluant dans la sphère de la haute technologie et de la santé. Plus tard, un fonds doté de 250 M€ sera créé pour investir dans des start-up spécialisées dans les technologies de l’information. Un fonds financé à hauteur de 100 M€ par le Koweït, et 50 M€ par Bpifrance.