Cheops Technology affiche une croissance de plus de 9 % sur l’année fiscale 2013-2014. Elle réalise un chiffre d’affaires d’un peu plus de 63 M€, fortement soutenu par l’activité cloud dans laquelle elle s’est récemment spécialisée.

Dévoilés tardivement au public – l’exercice fiscal ayant été clôturé le 30 avril dernier – les chiffres de l’entreprise, bien que bons, se révèlent malgré tout en deçà des attentes du président Nicolas Leroy-Fleuriot. Il y a quelques mois, celui-ci tablait sur un CA de 75 M€.

La croissance de la division Infrastructure (+5,9 %), couplée à l’activité dans le cloud, n’aura donc pas suffi à atteindre les objectifs fixés. À relativiser toutefois puisque le CA de la société, lors de l’année précédente, était en chute de 8 %.

La raison de cette embellie notable est multiple : d’une part, le cloud est l’un des marchés les plus porteurs pour des entreprises moyennes comme Cheops. D’autre part, les partenariats technologiques conclus avec des constructeurs comme HP, EMC ou Dell ont permis à Cheops Technology de se présenter comme un acteur de choix pour les solutions d’infrastructure. Enfin, l’entreprise est un des rares opérateurs agréés en données de santé, et compte aujourd’hui 26 clients.