© Kurt Kleemann - Fotolia

Eco

Chiffre d’affaires en retrait pour Numéricable/SFR

Par La rédaction, publié le 12 mai 2015

Numéricable/SFR a vu son chiffre d’affaires baisser de 4,6 % au 1er trimestre, pour s’établir à 2,74 Md€. Pour la première publication de résultats trimestriels du groupe issu du rapprochement entre les deux opérateurs, le fait marquant est surtout la très forte fuite des abonnés mobile. Ainsi 400 000 d’entre eux ont quitté Numéricable/SFR, qui peine à affronter la baisse des prix du secteur.

Les abonnés ADSL sont eux aussi moins nombreux de 4 %, culminant à 4,9 millions. Cela porte tout de même à 1 million, mobile et ADSL confondus, le nombre de clients ayant quitté l’opérateur.

Enfin le revenu moyen par abonné est passé de 25,9 à 25,5 € en une année.

Le très haut débit a le vent en poupe

Les bonnes nouvelles pour Numéricable/SFR sont en fait à chercher du côté du très haut débit, 30 Mbit/s au moins. Là, les abonnés sont 6,7 % de plus, soit 1,59 million.

Le groupe rappelle qu’il avait enregistré 68 000 nouveaux abonnés sur ce segment en 2014, et qu’il en compte déjà 48 000 sur le seul 1er trimestre de cette année.

Numéricable/SFR compte ainsi énormément sur la fibre pour continuer d’afficher une rentabilité en hausse. Son bénéfice net a ainsi été de 816 M€ au 1er trimestre, alors que le groupe espère 1,1 Md€ de synergies brutes annuelles d’ici fin 2017. Un objectif largement réalisable, donc, si le rythme se maintient.

Dans l'actualité