Ce ne sont plus 100, mais 200 M€ que Cisco s’apprête à investir dans des start-ups françaises. John Chambers, le patron de l’entreprise américaine, a justifié cette décision en expliquant « avoir l’impression de voir la Silicon Valley » en France, arguant que « les décideurs politiques français comprenaient mieux que tous les autres la révolution numérique en cours ».

Cette annonce est intervenue au moment de l’inauguration du premier laboratoire de recherche et d’innovation mondial de Cisco en France, qui se trouve à Issy-Les-Moulineaux, en banlieue parisienne. Cette somme de 200 M€ est importante et significative, mais il semble que Cisco fasse encore plus confiance aux start-ups britanniques. Là-bas, c’est 1 Md€ que l’entreprise va verser…