Cisco veut aider les entreprises à identifier les menaces en renforçant sa stratégie Security Everywhere. Au cœur de ce programme de sécurisation, on retrouve les terminaux mobiles et le cloud, deux gros vecteurs de menace de plus en plus puissants. Cisco estime ainsi que les collaborateurs utilisent dans leur entreprise 15 à 20 fois plus d’applications non autorisées dans le cloud que ne l’avaient prédit les directeurs informatiques.

Pour mieux sécuriser ce « shadow IT », Cisco lance plusieurs solutions. Parmi elles figure Cisco Cloud Access Security. Sa particularité est d’offrir une visibilité accrue sur les applications cachées que les collaborateurs peuvent installer sur le réseau. Elle empêche le téléchargement d’informations sensibles et assure également la détection des comportements malveillants.

Sécurité mobile hyper-localisée

Cisco mise aussi sur une nouvelle version d’Identity Services Engine (ISE). L’outil renforce sa capacité à contrôler les réseaux et terminaux, grâce à de nouvelles commandes d’accès en « hyper-localisation ». Point fort de la solution : créer et appliquer des politiques corporate à des flottes mobiles localisées qui peuvent même restreindre l’accès aux données à une pièce. Le but est de réduire au maximum la surface d’attaque.

Autre annonce notable faite par l’américain : Threat Awareness Service, une technologie capable d’identifier les menaces qui affectent les réseaux d’entreprise. Celle-ci optimise leur visibilité sur les circuits entrants et sortants du réseau et celles nécessitant une vigilance particulière. Citons enfin l’intégration au portefeuille Cisco d’OpenDNS Umbrella, un système de protection récemment acquis.