Cloudera secoue l’univers Hadoop, dont elle est l’un des principaux acteurs. À travers son initiative “One Platform”, elle souhaite en effet unifier Hadoop et Spark avec, pour finalité, que ce dernier remplace MapReduce. En gérant la plupart de ses opérations in-memory, Spark affiche selon ses dires une rapidité nettement supérieure à MapReduce (estimée à 10 fois sur disque et 100 fois in-memory).

Déjà très utilisé, Spark a donc le potentiel nécessaire à l’objectif de Cloudera. Potentiel soutenu par d’autres entreprises dont MapR Technologies et Hortonworks, les deux autres poids lourds de l’univers Hadoop. Même IBM s’y intéresse de près. À noter toutefois que pour remplacer Hadoop, Spark doit encore renforcer certains points identifiés par Cloudera comme étant la sécurité, sa capacité à gérer des volumes de travaux équivalents à celui de MapReduce, l’administration et le streaming.