Selon le Premier Ministre, 62 à 80% des compteurs Linky peuvent être fabriqués en France. Le SNESE (Syndicat National des Entreprises de sous-traitance Electronique) n’est pas d’accord avec cette prédiction et annonce que ce sont 100% de ces compteurs qui peuvent être conçus par des PME françaises. Sur les 550 entreprises qui composent le SNESE, 200 ont ainsi décidé de participer au défi lancé au Gouvernement.

« Nous avons les capacités de production et les compétences qui permettront au groupe EDF de relever le challenge qui lui a été fixé par le Chef du Gouvernement : 3 millions de compteurs fabriqués d’ici à 2016 et 35 millions d’unités à l’horizon 2020 » affirme Michel de Nonancourt, Président du SNESE. Malgré un contexte économique difficile, ce syndicat a par ailleurs annoncé pour l’année 2012 une progression de 7 % de l’activité du secteur, et confirme ainsi sa constante progression depuis 2006.