Le français Criteo, spécialisé dans les solutions publicitaires ciblées sur Internet, vient de dévoiler la nouvelle mouture de son moteur de prédiction et de recommandation.
Cette version optimisée, qui a fait l’objet de trois années de développement au sein de CriteoLabs, présente, selon la firme cotée au Nasdaq, une vitesse d’exécution largement supérieure à celle de son prédécesseur.
Un moteur beaucoup plus véloce…
Ce moteur est désormais capable de traiter « jusqu’à 15 millions de prédictions par seconde et de répondre en 20 millisecondes », assure le communiqué dévoilé en milieu de semaine par la start-up fondée par Jean-Baptiste Rudelle en 2005.
Cette nouvelle version lui permettrait donc de collecter beaucoup plus de données. L’entreprise avance le chiffre de 20 To de données stockées quotidiennement sur l’ensemble de ses datacenters, analysant par exemple les comportements d’achat réels des usagers.
… et sans surcoût
Autre fait important : la start-up parisienne, qui n’a pas dévoilé la date de mise en service de ce nouveau moteur, a précisé que l’accès à cette nouvelle mouture serait déployé automatiquement à l’ensemble de ses clients de par le monde, sans aucun coût additionnel.
Criteo, dont le portefeuille compte quelque 5 000 entrées, a récemment accéléré son déploiement à l’international en ouvrant notamment un bureau en Chine, fin 2013.