Cypress Semiconductor vient d’annoncer sa volonté d’absorber Spansion. Concurrentes directes et compatriotes américaines de la Silicon Valley, les deux sociétés conçoivent de la mémoire flash et fabriquent des semi-conducteurs très utilisés dans l’industrie, l’automobile, le médical et les objets connectés.
Le rachat, d’un montant de 1,59 Md$, sera officiellement finalisé au cours du premier semestre 2015.
Naissance d’un nouvel acteur compétitif
La fusion de Cypress et de Spansion va donner naissance à une entité plus solide et compétitive, en capacité de rivaliser avec ses concurrents directs. Son chiffre d’affaires, estimé à plus de 2 Md$, va ainsi peser face à ceux de Integrated Device Technology et Xilinx, établis respectivement à 484,8 M$ et 617,8 M$ pour l’année fiscale 2014. Cela sera en revanche moins facile face au leader du secteur, Samsung Electronics, qui a affiché un chiffre d’affaires record de 204,81 Md$ en 2013.
Le nouvel ensemble s’illustrera par la conception de microcontrôleurs et mémoires spécialisées (Flash, NOR, SRAM), visant les marchés à fort potentiel de l’automatisation industrielle, des smart cities et des terminaux connectés, avec une priorité mise sur l’Internet des objets.